Jolimont

 

La Vallée de Joux, dont le nom évoque la forêt profonde jadis impénétrable, offre à l'interprète une partition avec ses temps forts, et une douceur de vivre, mettant en oeuvre la tradition historique des Combiers.

Trois beaux lacs, le lac de Joux, le lac Brenet et le petit lac Ter donnent le rythme.

L'alternance des crêtes calcaires émoussées par l'érosion et des "combes" parallèles contraste avec la sérénité de ces lacs. Ce paysage a été façonné par la compression, il y a douze millions d'années, d'un glacier épais de mille mètres.

Il y a plus de mille cinq cents ans, des ermites venus de la vallée du Rhône s'établirent dans l'isolement des épaisses forêts jurassiennes, qui rappelait la solitude des déserts égyptiens des premiers moines.

Pères du Jura, moines prémontrés: les variations sur le thème de la vie monastique se succédèrent. L'Abbaye du lac de Joux est l'expression de ce profond idéal chrétien, qui à travers les vicissitudes de l'histoire, a imprégné la Vallée de Joux d'une culture originale et durable, tant au niveau de sa spiritualité que de ses paysages et de son architecture.

Jadis, pour assurer le succès de leur chasse ou de leur pêche, des hommes ont peint ou gravé sur le roc leur futures captures. Bien que nous ne croyons plus aux vertus magiques de l'image, les armoiries de quelques villages tels Le Pont perpétuent cet intérêt pour le poisson. La perche, le brochet, la truite et les espèces du genre corégone sont pêchés dans le lac de Joux.

Estives, lieux des fromageries d'alpage, témoignent encore aujourd'hui des efforts de ces hommes et de ces femmes de la terre qui ont su faire de ces territoires une région nourricière.

Les habitants de la Vallée ont su depuis toujours s'adapter à la rudesse de l'hiver et, de paysans, se muer en artisans, comme ce fut le cas à Jolimont!

C'est l'origine du savoir-faire reconnu des Combiers en matière de mécanique de précision tant dans l'outillage médical qu'aéronautique et bien sûr en horlogerie.

Jolimont

Les premières fondations du chalet datent des années 1600.

Le chalet était alors bien plus petit qu'à l'heure actuelle. Il était habité à l'année par des paysans qui ont su s'adapter au climat et aux modifications économiques en développant l'art de l'horlogerie à la Vallée: Jolimont était l'une de ses fermes horlogères, comme en témoignent encore son établi et ses grandes fenêtres.